jeudi 09 décembre 2021
Suivez-nous
Un placenta frais de baleine à bosse découvert au large des côtes australiennes

Vendredi 16 juillet 2021 - C'est une expérience extrêmement rare que les navigants du bateau du Blue bay whale watching Byron Bay ont pu vivre, le 14 juillet, au large des côtes australiennes. Ils ont découvert un placenta de baleine à bosse.

Mark, le skipper, n'avait jamais vu ça en 20 ans de sorties quotidiennes en mer : "une galette d'un mètre de circonférence à la surface, avec des nodules, et des membranes." Peu habituée aux placentas, l'équipe a vite recherché sur internet ce que ça pouvait être, et c'est un merveilleux placenta frais de baleine à bosse (ou rorqual à bosse) qu'ils ont pu photographier (ici face maternelle), témoin d'un accouchement en cours !

Selon le témoignage de l'équipe sur la page facebook de "Mellune" : "ça doit être tellement incroyable d'être sur un bateau et se dire que sous nous, en ce moment, la plus grande (13 mètres), lourde (jusqu'à 30 tonnes), et menacée, des femelles mammifères est en train d'enfanter, librement. ?Les scientifiques pensent qu'après onze mois de gestation et un accouchement rapide, les mères baleines laissent leur placenta remonter à la surface et dériver pour détourner l'attention des prédateurs (les requins) qui suivront alors plutôt le placenta que le nouveau-né."

216593527_900228367230115_8565807808743565468_n

Il est interdit de posséder "tout ou partie" de mammifères marins protégés (comme le rorqual à bosse), donc aucun prélèvement n'a été fait sur le Placenta flottant. Voir un Placenta dans la nature est très rare, quelle que soit l'espèce sauvage.

Le message de l'équipe reste :" protégeons les océans, protégeons les placentas pensée à toutes les femelles mammifères qui fabriquent ce merveilleux organe qui ne sert qu'à une chose : assurer la continuité de la vie."

(Crédit photos Mark Wraight et Lynda Clarke pour Blue Bay Whale Watching Byron Bay)